Mix and Match : Associer les motifs


Decoration de table avec motifs par Atelier Züger

La diversité des motifs présents dans l’aménagement d’intérieur offre de multiples possibilités de composition. Qu’ils soient imprimés, gravés, tissés ou peints, ils dynamisent et apportent du caractère ainsi que de la personnalité à vos espaces. Mais, même s’ils sont indispensables à votre décoration, il est nécessaire de prendre en compte quelques clés pour que votre « Mix and Match » soit réussi.

Les motifs ont deux composants principaux : les dessins représentés et les couleurs utilisées. On peut alors jouer avec l’un, l’autre ou même les deux. Dans tous les cas, pour qu’une association d’imprimés fonctionne, il faut créer des contrastes. Un savant mélange de matières et de textures est essentiel. Il vous faudra également varier la densité et l’échelle des dessins. Sans quoi, votre composition sera monotone. Quant à la proportion qu’ils prendront dans votre espace, cela dépendra de votre sensibilité et de vos envies. Utilisés avec parcimonie, ils apporteront un petit twist à votre décoration. Alors qu’en profusion, ils créeront une ambiance cossue, opulente ou même ludique.

Le métissage des styles

Le premier principe est d’associer des dessins différents dans des couleurs similaires.

Choisissez un type de motif principal et un ou deux autres que vous appliquerez plus ponctuellement pour dynamiser l’ensemble. Définissez, ensuite, votre palette de nuances et composez avec des imprimés différents dans lesquels on retrouve les mêmes teintes, en partie ou en totalité de la surface. Par exemple, si votre graphisme central est formé de fleurs dans des tonalités de jaune, rose et vert vous pourriez le confronter à des rayures de ces trois coloris, de deux ou même d’un seul. Il est également envisageable de juxtaposer un élément qui contient une couleur supplémentaire, à condition qu’elle soit anecdotique et que les autres soient majoritairement présentes dans votre nuancier de départ.

Pour un métissage contemporain, misez sur des dessins tendances comme des illustrations de végétation exotique, des ornements orientalistes ou amérindiens et des tracés géométriques inspirés des années 80.

Decoration de table avec motifs par Atelier Züger

Inversement à la première technique, la deuxième décline une famille de dessins dans des couleurs différentes. Pour ce faire, il faudra être particulièrement attentif à la diversité de densité et d’échelle du motif. Si vous avez deux imprimés très proches, inversez les coloris pour accentuer le contraste. Par exemple des carreaux blancs sur fond noir et des noirs sur fond blanc. Misez également sur des confrontations de teintes complémentaires qui créeront une dynamique nécessaire. Les nuances profondes comme le vert sapin, le bleu marine ou le bordeaux, sont toujours d’actualités, même si les tonalités pastel font leur retour avec l’été.

Avec ces quelques clés et un peu d’audace, vous pourrez appréhender votre association de motifs avec sérénité.

Si les plus aguerris pourront se risquer à jouer à la fois avec différents types de graphisme et différentes couleurs, il leur faudra trouver un fil conducteur pour faire le trait d’union entre les différents éléments de leur composition et éviter la cacophonie. Le choix d’une thématique ou d’un sujet narratif peut être judicieux. Les plus néophytes peuvent combiner les deux principes et choisir une famille de dessins qu’ils déclineront selon un nuancier préalablement défini. Mais, il faudra préférer un choix de teintes contrastées et ne pas lésiner sur la diversité des matières. Si votre composition vous semble trop opulente, vous pouvez calmer le jeu en intercalant des éléments unis.

Il existe des motifs « joker » qui s’accordent avec presque tous les imprimés comme les rayures, les pois et les dessins en noir et blanc.

Pour une association infaillible, misez sur un contraste de motifs végétaux et géométriques.

Decoration de table avec motifs par Atelier Züger
Cet article vous a plu ? Partagez le !