Miroir, conseils pour les meilleurs reflets


Le miroir, accessoire du quotidien, est avant tout un objet pratique. En nous renvoyant notre image, il nous aide à prendre conscience de notre identité. On le place, couramment, dans l’entrée, pour avoir l’opportunité de vérifier notre allure avant de sortir au grand jour. Il est également courant dans les salles de bains, où il est un véritable outil de toilette. Et pourtant, le miroir a bien d’autres atouts. Installé de manière réfléchie dans votre intérieur, il deviendra un véritable joker.

Constitué d’une surface polie, il reflète son environnement direct. Le miroir a donc la capacité de dédoubler un volume et de donner l’illusion de grandeur. Cette astuce est particulièrement intéressante pour les petits espaces. Il va permettre d’agrandir visuellement une pièce et de lui procurer plus de profondeur. En occupant un mur entier, il donnera, par exemple, la sensation d’une surface doublement plus grande.

Boutique Détail, au 16 rue Etienne Dumont, à Genève.

Dans un espace confiné, voire étouffant, il peut aussi procurer un sentiment d’ouverture. Comme une fenêtre fictive, il laisse votre regard s’échapper vers un reflet plaisant.

Son utilisation s’avère également utile dans les cas d’une activité face à un mur borne. C’est souvent le cas lorsque vous effectuez des tâches dans votre cuisine, par exemple. Un miroir peut donc vous permettre de contempler un paysage, ou simplement de rester attentif à ce qu’il se passe dans votre dos car placé de façon stratégique, il aide à garder un œil sur un élément hors de votre champ de vision. Et cela, pourrait vous éviter quelques frayeurs…

Mais le miroir ne reflète pas que les volumes. Il va aussi dupliquer la lumière. En vis-à-vis d’une fenêtre, il augmentera la luminosité naturelle de votre pièce, ce qui est salutaire dans les intérieurs sombres. Derrière une lampe, il reproduira également son éclairage artificiel.

De manière générale, il mettra en valeur toute jolie sélection d’objets exposée devant lui, en démultipliant leur silhouette et leur créant un fond contrasté.

Outre ses aspects fonctionnels, le miroir est devenu un véritable accessoire décoratif en-soi. Sa surface miroitante est déclinée dans une multitude de formes et de couleurs, tout comme son cadre. Il est traditionnellement accroché au mur mais peut aussi être posé à même le sol ou avoir une structure autonome. On le dispose comme un tableau, seul ou en accumulation. Pour qu’il s’insère dans votre ambiance, il est important de le choisir en adéquation avec votre décoration. Les plus contemporains sont d’inspiration rétro, ethnique ou exotique. Souvent ronds, on privilégie les cadres en laiton ou en rotin, même si les bords minimalistes noirs sont indémodables. Les miroirs les plus fantaisistes se plairont dans les chambres d’enfants ou les atmosphères excentriques.

Moteur de circulation du « QI », cette énergie spirituelle de la culture asiatique, le miroir peut également être un outil afin d’harmoniser un espace. S’il est installé au bon endroit, il renvoi l’énergie positive dans votre habitation avec fluidité. Mais pour ce faire, la glace doit être intacte. On oublie alors les reflets ébréchés, morcelés ou ternis qui nuiraient à votre moral. Le miroir doit toujours être disposé de manière à refléter quelque chose de positif et plaisant. On évite de le positionner face à la porte d’entrée, car l’énergie ne ferait qu’un bref aller-retour dans votre entrée sans apporter ses bienfaits. Au contraire, deux miroirs face à face se renverraient cette énergie sans cesse, accélérant son flux et la rendant néfaste. Il est également recommandé de ne pas le placer dans votre chambre à coucher, et encore moins face au lit. Il amplifierait votre stress de la journée, apportant cauchemars et insomnies.

Cet article vous a plu ? Partagez le !